Nutrition végane
<strong>La vitamine E</strong>

La vitamine E

Fonctions

La vitamine E est le terme commun pour quatre tocophérols (alpha, bêta, delta et gamma) et quatre tocotrienols (alpha, bêta, delta et gamma) qui possèdent des activités antioxydantes différentes. Sa principale propriété est sa fonction antioxydante, permettant, notamment du fait de sa lipophilie, de limiter la peroxydation lipidique. Son pouvoir antioxydant dépend d’effets synergiques et complémentaires avec d’autres antioxydants à la fois d’origine endogène et exogène tels que la vitamine C ou les caroténoïdes.

La carence en vitamine E entraîne des symptômes neurologiques incluant l’ataxie. Elle est observée chez les patients souffrant de maladie cholestatique du foie, de dénutrition sévère, de troubles de l’absorption des lipides et de mucoviscidose.

Sources végétales de vitamine E

Les principales sources alimentaires de vitamine E sont certaines huiles végétales (les huiles d’arachide, d’olive, de colza, de maïs, de germe de blé, de tournesol, d’avocat, de carthame, de noisette…etc.) et certains fruits à coque (Arachides rôties dans l’huile, les amandes, les noix,…etc.).

Références nutritionnelles actualisées pour la vitamine E (mg/j)

Groupes de populationApport satisfaisant (AS)
Nourrissons de moins de 6 mois4
Nourrissons de 6 mois et plus5
Enfants de 1 à 3 ans7
Enfants de 4 à 6 ans7
Enfants de 7 à 10 ans9
Adolescents de 11 à 14 ans10
Adolescents de 15 à 17 ans10
Adolescentes de 15 à 17 ans8
Hommes de 18 ans et plus10
Femmes de 18 ans et plus9
Femmes enceintes9
Femmes allaitantes9

Référence bibliographique

-Anses (Mars 2021). Avis et rapport de l’Anses relatif à la finalisation de l’actualisation des références nutritionnelles en vitamines et minéraux